Ces Précieuses Plantes de Méditerrannée


Leurs vertues médicinales


(Tiré de l'ouvrage: Ces Précieuses Plantes de Méditerrannée par le Docteur Yvan Avramov. Voir pour plus d'infos)

AIL Prov Ayado


Consommé en Afrique, Asie Europe comme condiment et médicament Les Grecs l'appelaient "rose puante" et interdisaient l'accès des temples à ceux qui en avaient mangé Très employé en Provence comme condiment et pour ses nombreuses propriétés médicinales dont notamment pour éradiquer les vers intestinaux. Un bouillon d'ail avec de l'huile d'olive


L'Aïl, dans le Midi on ne peut s'en passer. Que seraient nos assiettes sans l'Allium sativum.Originaire d'Afrique du sud, les Zoulous lui prêtaient des vertues aphrodisiaques


C'est comme l'accent dans le midi on ne peut s'en passer.Que seraient nos assiettes sans ail

ALIBOUFIER Prov. Aliboufié Famille Styracacae


Famille de 12 genres et 180 espèces environs dont une seule présente chez nous: Le Styrax officinal, que l'on trouve dans le Var seulement aux environ de Sollies-Ville,, célèbre par le Styrax benjoin (baume benjoin utilisé en médecine et en parfumerie) Diurétique il agit comme incisif et expertorant dans les affections catarrhales chroniques. En préparations pharmaceutiques, telles que la Thériaque,<< le beaume du Commandeur>>,celui du Fioravanti etc. Base d'un onguent employé comme exitant, anticeptique, contre les ulcères et plaies gangréneuses Onguent fabriqué par les moines de la Chartreuse de Montrieux et avec les graines très dures ils fabriquaient des chapelets dits << les chapelets des chartreux>> En Jordanie utilisés contre les rashs cutanés et la lèpre


 

ARBOUSIER Prov : Darboussié


<< Fondons nos âmes nos coeurs. ...Et nos sens extasiés, ..Parmi les vagues langueurs. ..Des pins et des arbousiés >>..... (Verlaine. Les fêtes galantes)



Si cet arbuste est lié, chez les anciens, à la mort et l'immortalité , en phytothérapie ce sont ses vertues désinfectantes urinaires qui ont été mise en exergue par la médecine rurale



(De Marie Louise,notre animatrice je cite:) Arbousier commun ses fruits rappellent les fraises on ne les consomme qu'en sirop, ses feuilles contiennent de l'arbutine dont une molecule est antiseptique :on les utilise pour lutter contre les infections des voies urinaires :On preconise en outre l'infusion contre les diarrhèes et sous forme de gargarisme pour les affections de la bouche et de la gorge



En Corse, les arbouses sont utilisées contre les digestions difficiles, la flatulence et dépuratif

ASPHODELES Prov : Pourraquo


L'asphodèle représente un élément de disette. Ses jeunes pousses peuvent être comsommées frites ou bouillies,


les graines comme condiments ou grillées,


les tubercules en farine,(fabrication de pain) bouillis ou cuits sous la cendre. Les Perses fabriquaient de la colle. Consommé sous forme de vin médicinal en Corse pour ses vertues aphrodisiaques. En Espagne, traitements des dermatoses et calmant contre les douleurs coliques gastro-intestinales. Quand aux Arabes d'une pommade de beurre d'asphodèle, introduites dans les cavités nasales pour guérir les ulcérations syphilitiques puis contre la gale et comme succédané du cucuma.

CANNE DE PROVENCE Prov: Cano


Sert, toujours, à fabriquer des cannes à pêche, des cannes, canisses, des quenouilles. On continue à la fabrication de lambris (cher aux anciens) de canules, de flèches, de flûtes, des objets de vannerie et surtout la réalisation de anches pour clarinettes, hautbois, saxophones et autres

RHIZOME CANNE DE PROVENCE Prov: Cano


A saveur douce et sucrée, employé fragmentés en médecine populaire. Ses propriétés ant-laiteuses sont vantées depuis fort longtemps, il est utilisé en tisane en fin d'allaitement. On connait des exemples de vaches laitières ayant mangées des feuilles de canne on vue leur lait complètement tarie



AULNE Prov: Verro


De la même famille que le noisetier et le bouleau. A servit longtemps à chausser l'Europe entière de sabots chauds et confortables. Son bois un peu huileux, s'il pourrit rapidement à l'air, devient d'une très grande dureté dans l'eau, ce qui le rend imputrescible. C'est grâce à son bois, pouvant, en plus supporter, d'énormes poids, que des villes se sont bâtis sur l'eau des marécages, telles que Bruges, Amsterdam, Venise.


Son écorce a servi au tannage, à la teinture.   L'aulne possède aussi des propriétés médicinales pour les affections de la gorge (gargarismes), pour calmer les crises d'épilepsie (on couvrait le malade, tout dénudé, de feuilles d'aulne et entouré d'une couverture pour suer intensément)  utilisé aussi pour arrêter l'écoulement du lait ou obtenir la résolution des tumeurs du mamelon.   Surnommé "" Le quinquina indigène"" son écorce contre les fièvres intermittentes. Utilisé en Tunisie les fruits mis en poudre en application directement sur la tête



CAROUBIER Prov: caroubié


Longues gousses sucrées appelées " caroubes " servaient pour aliment du bétail.   Ecorce, feuilles sont astringentes....St Jean Baptiste se serait nourrit de caroubes dans le désert, c'est pourquoi qu'on les appelle ""Pains de St Jean "" Elles ont servi en médecine comme laxatif fraîches, à l'état sec elles sont ant-diarrhétiques.  En Egypte, on en extrayait du sirop pour confire des fruits


Les gousses comportent des petites graines dures (12 à 16) les " carats " dont les bijoutiers se servaient pour peser les pierres précieuses.  C'est la consistance de la masse de la  graine qui explique sont utilisation ancienne comme unité de poids   1 carat = 200 mgr

CYPRES : Prov: Oouciprès


Une place privilégiée dans le coeur des Provcençaux, originaire d'Orient, mentionné dans un écrit assyrien vieux de 35 siècles....Son bois employé comme astringent, sudorifique, diurétique, mais aussi pour fabriquer des statuettes du culte dans l'Antiquité.......Les fruits (noix de cyprès) servaient à calmer les crises d'hémoroîdes ..C'est dans le traitement de l'énurésie (pipi au lit) qui donne des résultats les plus spectaculaires......Les Arabes ont mis à profit l'astringence du cyprès pour panser le plaie qui résulte de la circoncision

EGLANTIER OU ROSIER DES CHIENS : Prov Gratto cuou


Il existe de nombreuses races et variétés de roses sauvagesque l'on peut regrouper sous le terme d'églantier.   Leurs racines avaient la réputation d'être un bon remède contre la rage  C'est de là que viendrait le nom de Rosier des chiens

Le fruit de ce rosiers sauvages,appelés, cynorhodons sont riches en vitamine C et servent à préparer de délicieuses confitures.....Les cynorhodons sont populairement appelés " gratte-cul " allusion faiteaux démangeaisons qu'ils provoquent à l'anus si on les consomme sans les débarrasser des poils qu'ils referment ....Ces " poils à gratter " ont servi de vermifuge pour éradiquer les vers intestinaux comme le teania. Les fruits avant d'être utilisés doivent être coupés en deux et débarrassés de leurs graines poilues, toxiques pour le coeur et le système nerveux

LE GENEVRIER OXYCEDRE OU CADE Prov : Cadé acadrié


Le genevrier junipérus (cade).le commun et le Phoenicie ont des propriétés diurétiques, stimulantes et vermifuges...L'association des 3 étaient employés pour calmer et soigner une cystite ou des calculs rénaux.....L'oxycèdre est célèbre pour l'huile de cade qu'il fournit dans des fours à cade en pleine nature A l'époque, à Ste d'Evenos existait une véritable industrie , en exportant mêrme aux Etats Unis.





Genévrier communis, répandu dans toute l'Europe, l'Asie. Ses fruits bleutés (baies) contiennent de la résine, une huile essentielle, un glucoside, et un amer, la junipérine, ce qui leurs confèrent des propriétés diurétiques, sudorifiques, toniques stomachiques, antirhumatismales, et désinfectantes. Combat le manque d'appétit. Des baies écrasées dans de la vinaigrette donnent une personnalité nouvelle aux salades.


Utilisé par l'art vétérinaire pour soigner les animaux (moutons) pour préserver les chevaux des piqures d'insectes (taons, mouches...) Utilisé aussi pour protéger les bois de construction.   De même qu'aux animaux utilisé en médecine humaine, le prurigo, la gale, le psoriasis, eczéma, soins capillairs soins des paupières inférieures contre l'ophtalmie scrofuleuse ......Ne pas confondre le cade avec la cade, tourte chaude (origine Italie) à base de farine de poichiche et d'huile d'olive


On reconnait le cade, il comprend 2 raies blanches sur la feuille contrairement au genevrier commun qui n'en comprend qu'une

LAURIER NOBLE Prov: Baguié, Lourié


Fueillage arômatique, le laurier sauce, laurier d'Apollon.....Dans la mythologie grecque la nymphe Daphné, poursuivie par les assiduités d'Apollon se transforma en laurier au moment d'être saisie.Cet arbre fut consacrés et le Dieu tressa une couronne....Les Grecs, en procession après les moissons, portaient des rameaux d'olivier et de laurier, arbres sacrés    Dans le midi, les feuilles sont utilisées en infusion pour la digestion et contre les ballonnements....Les feuilles sont réputées stomachiques, carminatives et antispasmodiques....Les baies servent à préparer le baume de Fioraventi ou alcoolat de térébenthine employé en friction dans les rhumatismes et le rachitisme

LAVANDE Prov : Loouvando


Existe différentes espèces :  La lavande vraie (Lanvandula angustifolia Miller alt: 800 à 1800m) La lavande aspic (lavadula latifolia Medick de 0 à 1000m) Puis les Lavandins sont des hybrides des 2 précédentes par bouturage et plus facile à exploiter avec un meilleur rendement.   Et la lavande stéchade ..Il faut savoir que "  stoechades " est le nom Grecdes îles de Hyères qui sera employé du VI s av J.C jusqu'au XIIs qui signifie " alignés " en Grec . ....




Dans un passage traitant de botanique, Rabelais évoque la plante nommée << stoechas >> couramment appelée << lavande >> et il écrit : << Elle tire son nom des Iles Stoechades >>  qui est l’ancien nom de mes îles d’Hyères >> étant en effet le nom antique de nos îles d’Hyères





Les lavandes aspic, vrai jouissaient des mêmes propriétés : tonique, stimilante, antispasmodique, diurétique, sudorifique, carminative et s'employaient : affections atoniques, spasmes, bronchites chroniques, asthme, grippe, coqueluche, manque d'appétit, flatulence, hystérie, descente d'organes.....Contre la grippe les anciens faisaient des infusions de thym, de lavande et d'oxycèdre


La lavande servait de stimulant-résolutif dans les rhumatismes, contusions, luxations et en bains aromatiques fortifiants....La stéchade est réputée antispamodique, emménagogue et expectorante et même antisptique




 

LIS Prov : Hieri , Hieli


Sa beauté a inspiré les plus grands poêtes français (Rimbaud dans Ophélie)...Il est synonyme de pureté, innocence, virginité...Pour les rois de France il était leur symbole de prospérité de la race (Du au pistil proéminant?) Plantes ornementales, rouges, roses, oranges, jaunes ou blanches.....En médecine populaire, les pétales mises à macérer dans l'huile d'olive et ensuite appliqués sur les brûlures, gercures, angelures

CAMOMILLE ALLEMANDE Prov : Matricari


A l'époque, le jus contre la fièvre tierce, les bains renforcent les membres, les feuilles chauffées apaisent les douleirs. Elle aurait des vertus fébrifuge, apéritive, stomachique, digestive, antispamodique, emménagogue, apaisante, adoucissante en usage externe.  Contre la dysenterie la flatulence, les douleurs abdominales, les troules menstruels chez la femmel'hystérie, les nerfs, comme anti inflammatoire.désinfectant des plaies, pour la bouche, les fosses nasales par fumigations ....En addition dans le lait des nourrissons pour calmer les coliques  En Afrique du Nord une c à c dans le biberon

MELISSE OFFICINALE Prov : Citrounélo


Propriétés antispamodiques, stimulantes, digestives, carminatives, nerveuses, flatulences, douleurs d'estomacmigraine, névrosess, hystérie


L'Eau de Melisse des Carmes huile, remède populaire universel de grande valeur en phytothérapie, antiinflammatoire intestinal stomacal....Se frotter avec une feuille fraîche calme la douleur d'une piqure d'insecte

MENTHE Prov : Mento


Il en existe différentes sortes.  Dans l'ancienne Egypte,les thérapeutes utilisaient la palpitation du pouls et du corps pour leur diagnostic et les p)lantes pour leurs remèdes. La menthe en faisait partie avec l'absinthe, la canelle, le genevrier, le grenadier, le fenouil, le cardamone, la mandragore, etc....D'une façon générale les menthes seraient toniques, et exitantes pour tout l'organisme du corps et même une exitante vive  < aux plaisirs de l'amour > Elles ont servi à soigner les palpitations cardiaques, les tremblements nerveux, les migraines, le choléra, la gale,aussi en application sur les seins à diminuer les sécrétions du lait. En Corse elle serait aphrodisiaque. En Espagne elle serait anti douleurs gastriques, machée fraîche elle soulagerait la mauvaise circulation du sang...Au Maroc au bain Maure posée sur une brique chaude, on s'assoit dessus pour soigner les hémoroïdes et douleurs du bas ventre

MYRTE COMMUN Prov : Nerto  Huile essentielle ou vin


"" Prince des végétaux odorants "" est symbolique de l'amour érotique. Aussi fut-il consacré à Vénus, déesse de l'amour, car il était censé faire naître l'amour mais aussi l'entretenir.Il a pu inspirer des poêtes légendaires, Virgile, Claude Gritti.....Dans le XIXs on le cite contre les diarrhées, les leucorrhées, les hémoragies et faiblesses et douleurs d'estomac.


L'eau distillée de ses fleurs et de ses feuilles porte le nom << Eau d'ange >> En Corse, soin des cystites et comme aphrodisiaque et aussi un tonifiant puissant (25 gr de fuilles fraiches par litre d'eau et deux tasses par jour)



LIQUEUR DE MYRTE


La liqueur de myrte, est une liqueur, très populaire en Corse et en Sardaigne, obtenue par macération alcoolique d'un mélange de baies de myrte et de feuilles.


 


 

NOYER : Prov : Nouiguié


Le brou de noix (enveloppe verte du fruit) cité comme vermifuge, dépuratif, et antisyphilitique puissantAntiseptique et antidouleur, en mastication ou friction sur les gencivescontre la mauvaise haleine, la pyorrhée. En infusion contre le diabè te

OGNON Prov: Cébiyou


Propriétés tonique, diurétique, expectorante,consommé à toutes les sauces,rétentions de liquide (oedèmes, ascites..) infections (grippe, respiratoires, gérito-urinaires, intestinales) fatigue, impuissance, diabète, irritation de la gorge (gargarisme avec le jus d'ognon sucré) Utilisé en cataplasme contre furoncles, panaris abcès, hémorroïdes.


Que seraient nos assettes sans l'Alliom cepa.

OLIVIER Prov: Ooulivié


Arbre d'une très grande richesse symbolique, paix, fécondité, purification, force, victoire, récompense,vénéré, serait le 1er arbre cultivé par l'homme.Au cours des J.O. en Grèce, les vainqueurs se contentaient d'une couronne d'olivier comme prix d'une victoire et les lois Athéniennes punissaient très sévèrement ceux qui endommgeaient les oliviers ..A servi de remède contre les morsures de serpents, contre la gale et contre l'otite dernièrement (1960). Mélangée avec de l'eau fraîche contre les bosses ou un coup de soleil

POURPIER Prov: Boutouraïgo


On l'utilise en salade (antiscorbutique) C'est un des piliers du régîme crétois cité en exemple pour son effet protecteur cardiovasculaire. Au Sahara occidental comme antidiabétique

ROMARIN Prov : Roumaniou


Il figurait dans les cultes funéraires pour son arôme censé conserver les corps et son feuillage toujours vert, gage d'immortalité. Charlemagne recommande sa culture avec 88 autres plantes médicinales dans un capitulaire, le capitulare de villis et curtis imperialibus


Plus tard il acquit ses lettres de noblesse avec l'alcoolat ou << Eau de la reine de Hongrie rhume de cerveau>> >>,véritable panacée qui permit à la reine dont elle porte le nom de guérir de rhumatismes paralysants! Ses propriétés : antispamodiques, digestives, stimulantes énergiques, antiseptiques bronchiques, asthme, grippe et << rhume de cerveau>>

RONCES Prov : Roumias


Pour de nombreux jardiniers les ronces représentent des plantes ingrates qu'il faut illiminer.Et pourtant elles ont plein de vertus.....Traitements des maux de gorge avec les bourgeons soit séchés à l'abri de la lumière ou frais congelés. En infusion puis gargarismes contre les angines, gingivites, aphtes, entouements et soins de la bouche, ainsi contre les infections génitales (leucorrhées, blennorragies)

SARRIETTE Prov: Pébré d'aïl


Comme le thym utilisé en cuisine, . Très connue pour ses qualités  antitoxiques et digestives

SAUGE OFFICINALE Prov: Saouvi Salvia


Considérée comme chasse poison.(infection) active sur les fonctions digestives, circulatoires, cutanées, pulmonaires, génitales le système nerveux.Elle fut aussi recommandée pour arrêter les sueurs nocturnes, faciliter l'expectoration et la guérison dans les catarrhes bronchiques, les accouchements, la régulation du flux menstruel, camer les troubles de la ménaupose, arrêter la sécrétion du lait et combattre les effets de l'ivresse...En usage externe, contre les escarres, les blessures, les ulcères, les cicatrisations


Une plante mythique SALVIA celle qui sauve Les gens du Midi disent < Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin > Les anciens Egyptien faisaient boire de la sauge aux femmes pour les rendre fertiles

THYM VULGAIRE OU FARIGOULETTE Prov: Farigoulo


Arômatique le plus employé en phytothérapie. Propriétées proches de celles du serpollet, toniques, digestives, antispamodiques, antitussives, anti-infectieuses

VERVEINE OFFICINALE Prv: Herbo crusado


Ne pas confondre avec la verveine citronelle qui contrairement, est très odorante. Aux yeux des Anciens elle était une plante aux propriétées magiques qui lui valut le nom <<d'herbe sacrée>> Les romains la voyaient avec des propriétés merveilleuses et qui servait, entre autres fonctions, à nettoyer les autels des sacrifices.....Elle a servi à, soigner jaunisse, goutte, fièvres névralgiques, accouchements difficiles. En cataplasmes contre les rhumatismes, les points de côté, les migraines.


Une croyance cabalistique du Piemont, en se frottant la paume de la main au coucher du soleil avec de la verveine, on était sûr d'être aimé par la personne dont on touchait ensuite la main

Ayons de la reconnaissance aux Anciens qui ont su découvrir les bienfaits des plantes pour l'homme et les animaux