L'eau et l'alimentation Depuis la nuit des temps l'eau est l'élément essentiel de la vie. Sans eau, aucun organisme vivant ne peut se développer. L'homme adulte est composé à 70% d'eau (75-80% chez un enfant). Elle est indispensable au bon fonctionnement de nos cellules : réactions biochimiques, régulation de la température et élimination des déchets.


I. POURQUOI BOIRE ? La régulation de la température : Le fonctionnement cellulaire libère 25% d'énergie mécanique et 75% de chaleur (3 fois plus). Or, le corps humain est mal équipé pour lutter contre une chaleur interne excessive. La température corporelle est de 37°C. Mais lors d\'un effort la température peut atteindre 40°C, voire plus. Mais au-delà de 42°C, les cellules commencent à se dégrader (coagulation), et cette destruction est irréversible. Pour éviter cet état de chauffe, le corps transpire naturellement (réflexe). On peut perdre ainsi entre 1 et 2 litres par heure. Et il faut les récupérer !! b. hydratation musculaire : Une perte de 2% du poids corporel par sudation entraîne une baisse de 20% des capacités musculaires. La musculature et les articulations se fragilisent en cas de déshydratation. L'eau véhiculée par le sang hydrate les cellules musculaires, mais aussi les tendons et ligaments (qui deviennent cassants en cas de manque d\'eau), et elle permet la lubrification des articulations. Lorsque l\'on marche d'une manière plus rapide, l'effort augmente ainsi que le nombre de muscles mis en action. Le besoin en eau augmente en conséquence. c. les dangers en cas de déshydratation : On l'aura compris, si le corps manque d'eau, il ne transpire pas et sa température n'est pas régulée. Le sang affluant à la surface du corps ne peut seul évacuer toute la chaleur. D'où un risque de destruction des cellules et de coup de chaleur !! De plus, la personne s\'expose à des défaillances musculaires graves pouvant entraîner un accident et la mettre en péril !! Pour finir, les cellules fabriquent des déchets qui sont éliminés par l'urine. Si la personne ne boit pas assez, elle n'aura pas suffisamment d'eau pour évacuer les déchets jusqu'aux reins. Les déchets restent donc dans le sang et les muscles, entraînant ainsi des risques d'intoxication musculaire (crampes, douleurs,…) et cardiaque !! Il faut pouvoir éliminer tous les déchets produits par tant d'effort !!

COMMENT BOIRE ? Il n'y a pas d'ambiguïté : toute l'eau évacuée par notre corps doit être remplacée. C'est pourquoi, il faut emporter avec soi entre 2 et 5 litres d'eau, suivant la durée de l'effort et la personne concernée. On préconise de boire autant en hiver qu'en été. Quand ? avant d'avoir soif, car sinon c'est déjà trop tard, votre corps est déjà en manque. DANGER !! Les personnes âgées et les jeunes enfants n'ont pas la sensation de soif. Ils faut donc les forcer à boire. Comment boire ? Il vaut mieux boire par petites gorgées et souvent, que beaucoup d'un coup quelque fois. Si vous en avez marre de poser votre sac à terre et de sortir votre bouteille, vous n'avez qu'à prendre un bidon de cycliste et le porter à la ceinture ventrale de votre sac à dos grâce à une poche spéciale vendue dans tous les bons magasins de sports. Mais le mieux reste la poche d\'eau que vous gardez dans votre sac et qui vous permet de boire grâce à une pipette.